L'actu vue par gilles Lainez

Un diagnostic bien posé permet d'AgirLà où ce sera le plus efficace !

C’est la question du mois. Personnellement dans ma vie professionnelle, j’ai rencontré plusieurs mentors. Ils m’ont apporté des clés de compréhension, un soutien bienveillant à plusieurs moments de ma vie ; Etait-ce un coaching ? Non. Le Mentorat est une très vieille tradition qui remonte à la mythologie grecque.

(source photo Mentor conseillant le jeune Télémaque dans l’Odyssée (illustration des éditions Peuser, Buenos Aires, 1956)

Dans la mythologie grecque, Mentor est le précepteur de Télémaque, fils du roi Ulysse. C’est un vieil ami qui conseille également le roi. Mais Ulysse doit participer à la Guerre de Troie. Il confie à Mentor l’éducation de son fils et la gestion de son patrimoine. Mentor devient donc plus qu’un précepteur, il devient un guide pour les choix du jeune Télémaque. C’est Mentor qui va pousser Télémaque à quitter Ithaque, son pays natal afin de rejoindre son père quand les détracteurs du Royaume souhaite obliger sa mère, Pénélope, à épouser quelqu’un d’autre suite à une absence trop longue du roi d’Ulysse.

Cette légende racontée dans l’Illiade d’Homère inspirera d’autres écrivains notamment Fénélon. Son livre « les aventures de Télémaque » sera diffusé en 1699 dans l’Europe et le monde en mettant en avant le rôle décisif du Mentor. Son ouvrage est le premier avoir été autant traduit dans le monde. Conséquence, le mot « Mentor » passe dans toutes les langues comme une personne aidant une autre personne souvent plus jeune, mais pas seulement, à réfléchir, agir, se développer, débuter dans une fonction avec succès.

Le mentorat, aujourd’hui

De Fénélon à nos jours, le mentorat apparaît dans sa forme actuelle au début du siècle dernier dans le monde naissant de l’industrie et des entreprises. La pratique s’est diffusée plus particulièrement dans les pays anglo-saxons. Les jeunes cadres de l’époque pouvaient bénéficier d’une relation privilégiée avec un dirigeant expérimenté. Le mentorat ne s’est pas développé pour aider les plus jeunes à acquérir de nouveaux savoir-faire, mais pour acquérir un savoir-être. Apprendre les codes pour se faire accepter, apprécier et ainsi pouvoir grandir au sein de l’entreprise.

Le mentorat est une relation de confiance et de respect réciproque. C’est une relation d’égal à égal, l’inverse d’une relation de pouvoir. Pas de hiérarchie. Les notions de sagesse, d’investissement partagé de part et d’autre permettent la création d’une relation forte.

« L’équilibre délicat du mentorat n’est pas de les créer à votre propre image, mais de leur donner l’occasion de se créer »  Steven Spielberg

Dans la méthode BNI, un programme de mentorat a été formalisé. Il permet à un nouveau Membre  d’améliorer son efficacité au profit du Groupe grâce à l’accompagnement par un Membre expérimenté et porteur des valeurs de BNI.

Trop souvent, les mentors potentiels voient ce programme comme une perte de temps ou d’énergie alors qu’il n’y a pas de meilleure manière pour entamer la création d’une relation forte.

« Un mentor est quelqu’un qui voit plus de talent et de capacité en vous,

que vous ne voyez en vous-même »  Bob Proctor

Un exemple de Mentorat aujourd’hui

Le mentorat, un levier essentiel pour les jeunes :  » 1 jeune – 1 mentor  »

(https://www.gouvernement.fr/le-mentorat-un-levier-essentiel-pour-les-jeunes)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :