L'actu vue par gilles Lainez

Un diagnostic bien posé permet d'AgirLà où ce sera le plus efficace !

Avis aux lecteurs, cet article ne concerne pas les vacanciers de septembre (à relire à votre retour)

Septembre, donc, est le mois sans conteste des actions : rentrée scolaire, bilans, statistiques, changement de saison, assemblées générales, faire du sport, se former… Et d’un point de vue des entreprises, donner les dernières impulsions pour finir l’année en beauté ! Un mot, plus qu’un autre accompagne ce retour d’été, reposé(e), bronzé(e) , c’est la…

Résolution

Pour certains ou peut-être pour beaucoup, je n’ai pas de statistiques à ce sujet, elle n’est pas d’actualité ; Voir même qu’il n’y a « rien de plus suspect que les bonnes intentions » 1, ou que « L’enfer peut être pavé de bonnes intentions. » 2 Cependant, la vie qui avance est celle des projets et celle qui regarde devant. A ce moment là, les résolutions peuvent faire partie d’une stratégie, d’un acte de foi, d’une volonté. Mais, bien sûr, les résolutions posent des conditions. Tout d’abord, « il faut tenir à une résolution parce qu’elle est bonne, et non parce qu’on l’a prise » 3 donc pas de déterminisme aveuglé par une mode ou une injonction non réfléchie. Il est dit que « les bonnes résolutions ne gagnent pas à être différées. »4 C’est donc en septembre, qu’elles se prennent parce que le mouvement des dernières énergies de l’année lance un appel. Et, même si les feuilles rougissent et tombent des arbres, c’est un défi, juste avant l’autre grand rendez-vous des résolutions, le 1er janvier. Mais, là cette une toute autre histoire.

Vous voyez la sagesse populaire et les érudits s’accordent à le dire. Mais est-ce suffisant ? N’y –t-il pas dans les résolutions une autre dimension ?

« Si tu te résous toi-même, le problème du monde est résolu » Henry de Montherlant

Ré-Solution

Résoudre indique Montherland, c’est chercher plus loin qu’une intention. C’est apporter une solution nouvelle à sa vie privée, familiale, professionnelle. Parce que la vie est pavée de solutions, les résolutions sont leurs incarnations. Et si j’osais aller plus loin, « une fois résolu, un problème est d’une simplicité atterrante »5  Mais n’avançons pas trop vite. Et si, à mon tour j’esquissais des solutions pour des chefs d’entreprise non pas irrésolus mais tout simplement résolus ? Faîtes-vous parti d’un réseau professionnel ? En êtes-vous satisfait ? Vous apporte-t-il du chiffre d’affaires et vous permet-il de développer votre entreprise, recruter de nouveaux collaborateurs ? Si, oui vous êtes surement au BNI ! Ce réseau fédère plus de 200 000 Membres à travers le monde, plus de 20 000 en France, Belgique et Luxembourg francophones, autour d’une méthode commune basée sur le marketing de recommandation. Son équipe de professionnels accompagne, forme et encadre les Groupes BNI dans la bienveillance et l’entre-aide. Toutes les semaines, des professionnels d’horizons complètement différents se rencontrent en toute convivialité. Bon choix ! Bravo !

Mais… Parfois, aucune nouvelle résolution n’est nécessaire, il suffit juste de continuer à tracer sa route.

Tu vois gone : si te fais pas de suite ça que t’a décidé d’y faire, t’y fera jamais. » Glaudius

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :